vendredi 28 mars 2014

La revue numérique Short Stories, Etc. des éditions de La matière noire



D’abord la fréquence de parution : hebdomadaire. C’est un rythme très soutenu. La plupart des webzines proposent une parution mensuelle ou trimestrielle.

Ensuite, le format. Les confrères périodiques en sont encore au PDF. La matière noire, éditeur numérique, propose les deux formats pour liseuses : epub et mobi (Amazon Kindle). J’ai testé la version mobi : sa présentation est impeccable. Aucune faute de typographie ou de français n’est à déplorer.

Enfin, le modèle économique. Entreprenant, l’éditeur Victorien ose l’abonnement payant : au mois, au semestre ou à l’année. Il propose à ses auteurs un vrai contrat à compte d’éditeur – une initiative suffisamment rare pour être saluée.

Vous avez 5, 10 ou 20 minutes pour lire ? Short Stories etc., le magazine de la nouvelle est fait pour vous ! Chaque semaine, trois auteurs différents vous proposent chacun une nouvelle. Tous les genres de la fiction sont abordés.

Bon, mais la qualité est-elle au rendez-vous ? Vous pouvez le constater par vous-même : le numéro 1 est gratuit.

Comme le temps passe… Nous en sommes déjà au numéro 12. Ce numéro publie une de mes nouvelles, Le voyageur amoureux. Il s’agit d’une enquête d’Axtone Latuile, détective privé fauché, nihiliste et alcoolique repenti. C’est un personnage dont j’ai narré les aventures noires pendant un roman. Cette nouvelle n’en fait pas partie, il s’agit d’une exclusivité pour Short Stories, etc.

On trouvera notamment dans ce numéro 12 une remarquable nouvelle d’Élisabeth Charier, Glaciation. L’ère glaciaire est de retour en Europe ! Froid et faim au nord, surpopulation et émeutes au sud. Remarquablement écrit et rythmé, ce récit apocalyptique nous dépeint avec un grand réalisme l’enfer polaire tel qu’il pourrait advenir en France. Il est d’autant plus réaliste que j’ai lu qu’on avait découvert que les ères glaciaires du passé étaient arrivées très brusquement : en quelques semaines seulement ! Comme la climatologie est encore une science balbutiante, qui sait si cela ne nous arrivera pas demain ? Alors, préparez-vous à la prochaine ère glaciaire en lisant cette nouvelle qui… fait froid dans le dos.
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire