mardi 19 juin 2012

Nouvelle courte : La Pierre de Patience


— J’ai connu il y a quelques années un jeune garçon qui était très triste. Sa maman était malade et il souffrait d’un retard de croissance. Les autres enfants se moquaient de lui et abusaient de leur force envers lui.

— Il devait me ressembler alors, papa…

— Un peu, maintenant que tu m’y fais penser…

— Comment s’appelait-il ?

— Ayato. Il vivait dans une île très grande et très lointaine. Un jour qu’il était persécuté par les autres enfants, il s’est enfui dans la montagne. Et là, il a trouvé une pierre pas comme les autres. Elle était magique. C’était la Pierre de Patience. Quand il la prenait dans sa petite main, elle l’aidait à réaliser que dans quelque temps il serait grand et fort, et que très bientôt, sa maman guérirait. Alors, la tristesse quittait son petit cœur d’enfant car il comprenait que sa souffrance ne durerait pas.

— Oh ! Il doit être grand maintenant, il n’en a plus besoin. Tu pourrais aller sur son île lui demander la Pierre pour moi, papa ?

— Hélas ! Il l’a perdue. Au début, il était très malheureux. Puis il s’est aperçu qu’en visualisant dans sa tête la Pierre, il arrivait aussi à la patience et s’en trouvait consolé. Il avait compris quelque chose de magique : l’Idée de la Pierre de Patience était aussi efficace que la Pierre elle-même. Il lui suffisait de voir dans sa tête la Pierre pour se sentir mieux.

— Ayato t’a dit à quoi elle ressemblait, cette Pierre ?
 
 

Vous aimerez peut-être :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire