mardi 20 décembre 2011

La musculation : mes trois conseils de base

      Pour changer des critiques littéraires, voici un billet sur la muscu. Les revues de bouquins, aussi intéressants soient-ils (les bouquins, pas les revues) génèrent peu de commentaires. De plus, j’en rédige pas mal en ce moment sur l’Afghanistan parce que j’écris un thriller avec la guerre d’Afghanistan en toile de fond. Or l’Afgha est un sujet qui intéresse peu les Français et j’imagine qu’il en va de même pour les autres communautés francophones.

 Donc, la muscu : trois conseils en or. En fréquentant les salles de sport, je m’aperçois qu’un certain nombre d’adeptes de la fonte passent à côté de l’essentiel.

 1. Il est impératif de faire un sport cardio en complément. La musculation entraîne tous les muscles, sauf le plus vital (au sens propre) : le muscle cardiaque. Se cantonner à soulever de la fonte, c’est risquer un infarctus la soixantaine venue. Les sports cardios sont ceux qui font travailler le souffle en endurance : course à pied, vélo, natation, roller, etc…

2. Il est important de se muscler les jambes. Beaucoup mettent la priorité sur le haut du corps et c’est une erreur. Esthétiquement, c’est pathétique d’avoir un torse d’orang-outang monté sur des jambes-allumettes. En outre, la vraie force du corps est dans les jambes et le bas du dos. Même pour des sports comme la boxe anglaise. L’important, ce sont les appuis.

3. Faire des abdos ne fait pas fondre la graisse du ventre, contrairement à un mythe tenace. Travailler les abdos renforce les muscles abdos. Pour brûler les graisses, du ventre et des autres zones, il faut faire un sport cardio (voir conseil 1). Et il faut forcer. No pain, no gain, comme disent les Américains. On n’a rien sans rien.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire